1 • RENFORCER L'ACTION POSITIVE :

La sophrologie est une école du positif de l’être.

         Toute action positive dirigée vers la conscience se répercute positivement sur toutes les structures de l’être. (Caycedo) 

Dans l’activation, le choix du sophrologue se portera le plus possible sur les contenus considérés comme positifs par l’individu lui-meme : mots, images, sensations, projets, souvenirs etc... à partir d’éléments du passé, du présent, de l’avenir.

 

 

2 • AMENER LE SCHÉMA CORPOREL À PLUS DE RÉALITÉ VÉCUE :

En sophrologie, le schéma corporel fait le lien entre ce que l’individu perçoit de son propre corps et ce qu’il perçoit du monde extérieur. 

Cette notion comprend la perception simultanée de soi aux 3 niveaux essentiels de la conscience :

- le niveau physico-organique

- le niveau affectif-émotionnel-sensitif

- le niveau psychique-intellectuel-intuitif ( représentations) 

 

Il est la base de l’entraînement sophrologique qui considère que le schéma corporel est une capacité universelle, existentielle, fondamentale et perfectible.

              La conquête du corps est la conquête de l’esprit. (Caycedo) 

 

3 • DÉVELOPPER LA RÉALITÉ OBJECTIVE :

La sophrologie utilise un modèle qui résulte d’un courant philosophique : LA PHÉNOMÉNOLOGIE.

Il s’agit de revenir à l’essence même des choses en mettant de côté tout ce qui est connu ( interprétations) et favoriser un regard vierge de tout jugement, à priori, interprétations.

Cela constitue le support d’objectivité du sophrologue.

Quant au sophronisé, il est pleinement acteur de sa quête et apprend à chercher des réponses en s’appuyant sur ses ressources intérieures.

 

4 • LE PRINCIPE FONDAMENTAL D'ADAPTABILITÉ :

De manière générale, il s’agit de développer une attitude positive face au changement.

Ce principe s’attache principalement au sophrologue qui doit adapter les techniques et théories à la réalité des personnes qui pratiquent la méthode.

LES 4 PRINCIPES DE LA MÉTHODE

Pour en savoir plus, cliquez sur le pictogramme